Nous contacter
kmeleon-2
Programmez vos bras robotisés sans ligne de code

Le logiciel qui vous permet de programmer sans formation informatique nécessaire.
En savoir plus >

flexibot-1
Cellule de robotique collaborative clé en main

FlexiBot votre cellule qui vous permettra de robotiser vos process en un clin d’œil.
En savoir plus >

Menu
Prendre rendez-vous

Comment réduire les risques de TMS sur un site de production ?

Écrit par Clémence Serraz, Publié le 12 février 2020

Saviez-vous que les TMS ont augmenté de 60 % en France depuis 2003 ? Pire : selon une enquête européenne sur les conditions de travail, en 2015 les maux de dos étaient la cause principale des problèmes de santé des travailleurs, suivis de près par les douleurs musculaires du cou et des membres supérieurs. Ce constat, vous le faites peut-être également, tout comme de nombreuses entreprises françaises. Découvrons ensemble quelques solutions efficaces pour réduire les TMS sur vos sites de production.

Adoptez une démarche de prévention des TMS

Réduire le risque d’apparition des TMS sur vos sites de production vous impose d’adopter une démarche de prévention, dont voici les trois principes fondamentaux :

  • la prise en compte des facteurs de risque
  • la participation de tous les acteurs de l’entreprise
  • le partage des connaissances et des compétences

Concrètement, la mise en place de cette prévention des TMS repose sur une phase d’intervention en quatre étapes.

 

Étape 1 : la mobilisation

Vous devrez premièrement vous accorder afin d’agir ensemble. Pour cela, vous pourrez réaliser un tableau de bord afin de dresser un état des lieux de la situation.

Étape 2 : investiguer

Cette étape consiste tout d’abord à repérer les risques de TMS. Ensuite, une analyse approfondie des situations de travail vous permettra d’aboutir à une identification des facteurs de risque.

Étape 3 : maîtrise du risque

C’est à ce stade que vous devrez trouver les solutions vous permettant de transformer les situations de travail et notamment la réduction des sollicitations biomécaniques.

Étape 4 : évaluer l’intervention

Il s’agit de la dernière étape de cette démarche de prévention, celle qui doit permettre d’évaluer l’efficacité des solutions de réduction des TMS.

 

Besoin de conseils sur la cobotique ? Contactez-nous !

 

Comment réduire les sollicitations biomécaniques en production ?

De nombreuses solutions de prévention des TMS existent et leur efficacité dépend des situations que vous pourrez rencontrer et de votre secteur d’activité. Sans rentrer dans les détails, voici quelques pistes de réduction des TMS sur un site de production.

Voici 5 solutions pour réduire les sollicitations biomécaniques : 

  1. Ralentir la cadence
  2. Alterner les tâches et les équipes
  3. L'échauffement
  4. Les exosquelettes
  5. La cobotique

Revenons en détail sur chacune de ses solutions.

1. Ralentir la cadence

personne scotchant un carton

En tant qu’industriel, ralentir la cadence de production n’est peut-être pas ce que vous espérez. Néanmoins, si cela permet à vos opérateurs de préserver leur santé, cette stratégie pourra s’avérer efficace sur le long terme. La réduction 

des charges de manutention est également une solution pour préserver le dos de vos employés.

 

2. Alterner les taches et les équipes

Un moyen efficace de réduire les sollicitations biomécaniques est de diminuer la répétitivité des tâches. Pour cela, il vous suffit d’alterner les tâches pénibles entre plusieurs équipes. Par ailleurs, il est vivement conseillé de favoriser l’entraide entre vos salariés, ce qui ne peut qu’être bénéfique pour la cohésion de groupe.

 

3. L’échauffement

Un salarié qui réalise une tâche répétitive ou pénible doit être considéré comme un sportif. À ce titre, il doit donc effectuer un échauffement et faire des pauses. Ces recommandations peuvent paraître anodines, mais elles sont à la base de la réduction des TMS.

 

4. Les exosquelettes

Personne utilisant un cobot

Il existe désormais des aides techniques efficaces pour soulager les opérateurs. Les exosquelettes, parce qu’ils permettent de porter des charges lourdes, peuvent ainsi s’avérer utiles pour vos opérations de manutention. En revanche, ils n’éliminent pas la répétitivité des tâches.

 

5. La cobotique

Les cobots sont une évolution des robots industriels classiques. Mais leur philosophie est radicalement différente : ils ne sont pas là pour augmenter votre productivité, mais pour réduire les TMS en éliminant les tâches répétitives.

 

 

La première chose à faire pour réduire le risque de TMS sur un site de production est d’entamer une démarche de prévention. Suite à une analyse de risque poussée, vous pourrez alors mettre en place des solutions au cas par cas. Les nouvelles technologies et notamment la cobotique peuvent s’avérer très efficaces. Vous souhaitez réduire les TMS durablement ? Contactez-nous pour discuter des solutions existantes ! 

 

Bouton image contactez-nous

 

Aucun commentaire pour l'instant

Dites-nous ce que vous en pensez